Liberté d'expression des cadres de direction - Raphaël Avocats
23033
post-template-default,single,single-post,postid-23033,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Liberté d’expression des cadres de direction

Liberté d’expression des cadres de direction

N’abuse pas de sa liberté d’expression le cadre dirigeant d’une association ayant vivement critiqué un adhérent dès lors qu’il n’utilise pas « de termes injurieux, diffamatoires ou excessifs » (Cass.soc., 23 septembre 2015). Dans cet arrêt, la Cour de Cassation rappelle que sauf abus, un cadre dirigeant jouit de sa liberté d’expression comme tout autre salarié et ne peut pas être licencié pour avoir dénoncé des dysfonctionnements ou exprimé son désaccord sur les choix stratégiques de l’entreprise.